Utiliser Twitter pour comprendre la Renaissance

Share on Facebook32Tweet about this on Twitter24Share on Google+1

Laurence Juin projet Twitter Renaissance

 

Comment utiliser Twitter avec laurence Juin

Est-ce que la rencontre entre Twitter et la Renaissance est possible ? C’est le pari qu’a pris une enseignante de La Rochelle du nom de Laurence Juin. Il y a déjà presque trois ans, Mario Asselin a écrit un article sur cette enseignante et ses aventures technologiques. Elle a aussi été conférencière dans le cadre de Clair2011. Actuellement, cette enseignante enseigne lettres-histoire géo et éducation civique au Lycée des métiers Pierre Doriol de La Rochelle en France. Voici un projet très intéressant où elle utilise Twitter pour permettre aux grands personnages de la Renaissance de se rencontrer sur la toile. Elle fait une bonne synthèse de son scénario pédagogique sur son blogue Ma onzième année et les suivantes. En voici les grandes lignes.

Les buts du projet:

L’élève crée un compte twitter pour un grand personnage de la Renaissance et l’amène à échanger avec les autres grands personnages de l’Epoque pour amener l’élève à

(Histoire)-comprendre l’importance du mouvement d’innovations (culture, arts, savoirs) à cette époque

(Hsitoire)- connaître les grandes figures de la Renaissance: artistes et humanistes

(Pro) -valider des compétences professionnelles (mail/réseau social/identité numérique/Cloud collaboratif)

(Français) -écrire selon une situation de communication définie

(Français) – analyser et interpréter une production artistique, Exprimer à l’écrit une impression et construire une appréciation esthétique à travers un échange d’opinions et situer une production artistique dans son contexte

// Ouvrir la classe aux échanges

// Interdisciplinarité avec le programme d’arts appliqués + CDI

Les élèves, en équipe de 2, doivent ensuite choisir un personnage de la Renaissance et rédiger une fiche biographique.

1. Recherches sur 15 grands personnages de la Renaissance : 2 élèves par personnage

  1. * Desiderius Erasmus – philosophe
  2. * Leonardo da Vinci -artiste
  3. * Nicolaus Copernicus – astronome
  4. * William Shakespeare – écrivain
  5. * Rene Descartes – philosophe
  6. * Claudio Monteverdi – musicien compositeur
  7. Benevenuto Cellini-artiste
  8. * Niccolo Macchiavelli – philosophe
  9. * Christophe Colomb – explorateur
  10. * Ferdinand Magellan – explorateur
  11. * Marco Polo – explorateur
  12. Francois I – Roi
  13. * Galileo Galilei – philosophe, astronome
  14. * Michelangelo – peintre, sculpteur
  15. * Raphael – peintre

2. Chaque binôme rédige une fiche biographique du personnage : nom, prénom, dates naissance et mort , « fonction/métier » , pourquoi est-il un personnage important de l’Epoque , productions majeures, image portrait

3. Le binôme rédige sa fiche sur Google drive (chaque élève a déjà ici un compte gmail)  et la partage avec l’enseignant qui la corrige en ligne

Une fois que la recherche est faite, les élèves doivent créer un compte Twitter pour leurs personnages. Ces comptes vont permettre de publier de l’information qu’ils ont découverte dans leurs recherches.

4. Le binôme crée une adresse mail (ici Yahoo) au nom du grand personnage

5. Chaque binôme crée un compte twitter  au nom du grand personnage: il définit et complète le pseudo, la biographie de son profil, crée un avatar/une bannière selon les éléments de la fiche biographique.

6. Chaque binôme active le compte twitter en tweetant des éléments informatifs, explicatifs sur ses productions, ses inventions, ses reflexions, ses voyages…Etc. Il ajoute aux tweets des liens vers des sites, des images, des vidéos grâce aux recherches complémentaires qu’il fait à propos de son personnage.

Une fois que les élèves ont débuté la publication, ils doivent suivre et répondre aux autres personnages. Ils doivent ensuite organiser l’information des autres élèves.

7. Chaque binôme  lit les tweets des autres Grands personnages, choisit les comptes qui l’intéressent (avec l’obligation de varier : un artiste, un penseur, un explorateur…), lit leurs tweets et interagit en posant des questions. Le binôme concerné poursuit ses recherches et répond.  Les grands personnages doivent respecter la chronologie: les tweets ne peuvent être anachroniques

8. Les élèves complètent un tableau de synthèse sur Google drive en reprenant les tweets émis sous la balise #Renais : savoir classer les grands personnages selon leur domaine (artiste, voyageur, penseur, scientifique) , productions majeures pour rédiger collectivement une synthèse sur le foisonnement intellectuel de la période historique.

Une autre partie de cette activité est de construire une affiche publicitaire. Cette affiche serait construire par ce personnage de la Renaissance pour promouvoir sa grande réalisation.

«vous annoncez dans un flyer un évènement autour de votre plus grande œuvre/découverte/voyage/écrit… qui aura lieu au muséum d’histoire naturelle de La Rochelle. Ce document doit comporter un titre, un slogan, au moins deux arguments, les coordonnées du Muséum et les dates de l’événement »

Créer un document publicitaire est une compétence professionnelle que doit acquérir l’élève : compétence que j’avais abordée avec eux précédemment en atelier rédactionnel. Il s’agit ici d’un pré-acquis à réinvestir.

Voici un exemple d’affiche.

Laurence Juin projet Twitter Renaissance affiche

Un retour sur l’activité montre que la base de l’activité est assez classique et peu innovante. Par contre, l’utilisation de la technologie et l’aspect collaboratif offrent une énorme plus-value.

BILAN DE L’activité 

Dans ce scénario, les activités demandées aux élèves et réalisées sont classiques : recherches biographiques, rédaction d’une fiche biographique, dialogues entre personnages,  échanges de courriers, analyse d’œuvres d’art… Seuls les supports sont originaux: Google drive, mail, Twitter

Les leviers 

Quelles plue-values? 

- l’élève devient acteur-rédacteur-producteur du cours de français et du cours d’histoire

-le scénario est pluri- interdisciplinaire

-l’élève cerne mieux la temporalité (temps courts et temps longs de l’Histoire)

-Google drive  permet la diffusion des fiches : nous ne travaillons pas en sens unique élève-enseignant. Chaque élève a accès aux fiches des autres, peut s’en servir. Les fiches constituent une partie de la trace écrite de l’élève.

Comme à chaque fois que nous utilisons la mutualisation de documents et l’écriture collaborative, la plus-value est forte : l’élève s’applique, s’implique dans son travail, lit le travail des autres élèves, l’analyse, l’évalue.  

Le suivi synchrone des travaux en autonomie des élèves me permet d’améliorer l’accompagnement de l’élève dans son travail.

Twitter permet de s’approprier la biographie du personnage : le jeu de rôle imposé par la consigne suppose que l’élève maitrise la biographie et qu’il la comprenne. Le profil Twitter demande les noms, les dates, les réalisations, la localisation du personnage. L’élève s’investit et doit réinvestir ses connaissances.

Les interactions entre les personnages supposent là encore que chaque élève maîtrise la connaissance de son personnage. L’élève qui ne travaille pas et n’a pas approfondi son cours est vite repéré. L’activité est collective : elle suppose l’investissement de chaque élève.

Une très belle activité qui démontre encore une fois la puissance de Twitter comme levier pédagogique. Il est possible de suivre le fil de nouvelle de cette activité par l’intermédiaire du mot clé #Renais.

 

Share on Facebook32Tweet about this on Twitter24Share on Google+1

5 Responses to Utiliser Twitter pour comprendre la Renaissance

  1. […] Utiliser Twitter pour comprendre la Renaissance […]

  2. […] Twitter et la Renaissance ? Une activité pédagogique pour faire découvrir les personnages de la Renaissance avec l'aide d'une technologie moderne.  […]

  3. […] “ Twitter et la Renaissance ? Une activité pédagogique pour faire découvrir les personnages de la Renaissance avec l'aide d'une technologie moderne.”  […]

  4. […] Utiliser Twitter pour comprendre la Renaissance […]

  5. […] Utiliser Twitter pour comprendre la Renaissance. Est-ce que la rencontre entre Twitter et la Renaissance est possible ? […]

Ajouter un commentaire !


cinq + = 7